Programme de Calcul de la surface de plancher

Programme de Calcul de la surface de plancher

Ratings (0)

Programme de Calcul de la surface de plancher

Architecture

Sensibiliser les acteurs à la réforme en vigueur sur le calcul de la surface de plancher.

 

Durée

7H

Public

Architectes, collectivités, techniciens BE, Maître d’ouvrage, Maître d’oeuvre, Economiste, Constructeur de MI

Objectif

Sensibiliser les acteurs à la réforme en vigueur sur le calcul de la surface de plancher

Programme

Voir le Programme
Demande de renseignements

 

Comment calculer la surface de plancher des constructions

 

Différents types de surfaces

  • Dans le domaine de la construction, il existe différents modes de quantification des surfaces des bâtiments.
  • Chaque mode correspond à un objectif ou usage spécifique et relève en général d’une réglementation particulière.

 

Suivant les objectifs recherchés et le contexte réglementaire nous aurons à utiliser :

  • La surface hors oeuvre brute (SHOB)
  • La surface hors oeuvre nette (SHON)
  • La surface dans oeuvre (SDO)
  • La surface habitable (SH)
  • La surface utile (SU).
  • Il est important d’utiliser ces notions en ayant une bonne connaissance de leurs contenu et de leurs domaines d’application.
  • Chaque types de surface correspond à un ou plusieurs usages spécifiques qu’il est important de connaitre.
  • La mauvaise utilisation d’un type de surface peut être à l’origine d’erreurs ou de difficultés graves : (erreur dans l’estimation du coût d’un programme, ou des difficultés dans la procédure d’instruction d’un permis de construction).

 

Surface hors oeuvre brute (SHOB) & Surface hors oeuvre nette (SHON)

 

Les définitions de la surface hors oeuvre brute (SHOB) et de la surface hors oeuvre nette (SHON) sont données par l’article R.112-2 du Code de l’urbanisme.

  • La surface de plancher hors oeuvre brute (SHOB) d’une construction est égale à la somme des surfaces de planchers de chaque niveau de la construction, calculée à partir du nu extérieur des murs de façade, y compris les combles et les sous-sols nom aménageables, les balcons, les loggia les toitures-terrasses accessibles.
  • La surface de plancher hors oeuvre nette (SHON) d’une construction est égale à la surface hors oeuvre brute après déduction de certains éléments relatifs aux combles et sous-sols, aux toitures terrasses, balcons, loggias et surfaces non closes situées au rez-de-chaussée, aux aires de stationnement, à certains bâtiments des exploitations agricoles, à l’isolation des locaux à usage d’habitation, (toutes précisions dans la circulation N°90-80 du Novembre 1990).

 

Les SHOB et SHON sont des outils très liés à l’application du droit de l’urbanisme, en particulier pour ce qui concerne les réglementations faisant appel à des notions de densité de la construction. Ces notions se retrouvent aussi en matière de définition de seuils (seuil de recours obligatoire à un architecte par exemple). Ces notions sont de plus utilisées pour l’établissement de l’assiette de calcul de certaines taxes.

 

Il existe une différences fondamentale entre SHOB et SHON.

 

La SHOB caractérise l’architecture du bâtiment et représente approximativement la surface hors oeuvre réellement construite et peut donc servir d’assiette au calcul prévisionnel du coût de la construction envisagée au stade de l’avant-projet.

 

La SHON ne constitue d’une règle du jeu liée au droit de l’urbanisme, sans signification géométrique ou architecturale.

 

Surface dans oeuvre (SDO)

 

La surface dans oeuvre (SDO) d’une construction peut-être considérée comme étant égale à la somme des surfaces de plancher des chaque niveau de construction calculée à partir du nu intérieur des façades. Cette notion est très utilisée pour l’évaluation des coûts et surfaces des projets dès le stade du programme.

 

Surface habitable (SH)

  • Les définitions de la surface habitable (SH) est donnée par l’article R.111-2 du code de la construction et l’habitation.
  • Cette notion a une signification géométrique et architecturale proche de la surface dans oeuvre .
  • Elle peut donc être utilisée pour réaliser une première estimation en phase programme.

 

Surface utile (SU)

  • En l’absence d’une définition réglementaire de la surface utile adaptée au domaine des constructions publiques, il est possible de considérer la surface utile comme étant la somme des surfaces de planchers des locaux abritant les activités principales, des locaux annexes et des locaux techniques.
  • La surface utile doit exprimer la surface nécessaire à l’exercice des activités définies par le programme.
  • La surface utile d’une construction est une notion pratique qui constitue l’un des premiers niveaux de traduction des besoins issus de la démarche de programmation.

 

Pédagogie

 

La pédagogie sera active et participative.
Remise d’un support de cours contenant des exercices d’applications.

 

Course Reviews


Contactez Nous

CEGEF

11 Rue Cambrai
75019 Paris

FRANCE

01 42 01 10 51
SIREN : 477 742 753
Hébergement : OVH
N°CNIL : Guq 1021909

captcha

Retrouvez Nous

Nos Partenaires


Label formation de la Branche Architecture


bureau veritas

 


OPQF
 


certiport

Top